5 questions pour savoir si votre infrastructure informatique est prête à la rénovation de votre SI

Rédigé par Emmanuel, Consultant Systèmes d’Information.

Dirigeants d’entreprise … Vous avez besoin de rénover votre Système d’Information ? Êtes-vous sûr que votre infrastructure est prête ? Toutes les questions à se poser sont à lire dans cet article.

Les motifs qui poussent une entreprise à rénover son SI sont toujours multiples et justifiés. Toutefois, la réussite de ce projet ne repose pas uniquement sur la bonne volonté du dirigeant et de ses équipes, mais nécessite un certain nombre de pré-requis techniques et matériels. Avant de rénover votre SI, avez-vous pensé à votre infrastructure ? Savez-vous si celle-ci est capable de supporter un tel projet ?

 

L’infrastructure  : les fondations de votre Système d’Information

Certains parlent de l’infrastructure informatique comme l’organe vital, d’autres de colonne vertébrale de l’entreprise. Pour comprendre le rôle fondamental qu’elle occupe, attachons-nous à la définir. L’infrastructure est l’ensemble des moyens qui permettent de supporter les outils informatiques et les communications de l’entreprise.

Concrètement, elle comprend :

  • le matériel : postes de travail, serveurs, câblage, routeurs, pare-feu, onduleurs, systèmes téléphoniques, copieurs et imprimantes… 
  • les liens opérateurs : connexion Internet, liens intersites, lignes téléphoniques… 
  • les outils logiciels associés : les systèmes d’exploitation, la messagerie, le système de partage de fichiers, solution anti-virus…  

Plus globalement, elle constitue le socle technique du Système d’Information.

L’infrastructure  : une condition requise à tout projet d’évolution du SI

Avant d’envisager tout projet d’évolution ou de rénovation de votre SI, voici les questions essentielles à se poser : 

  1. Mes liens réseaux opérateurs sont-ils suffisants et fiables ?

C’est par les liens réseaux opérateurs que vous pouvez relier votre entreprise au réseau Internet. Il est nécessaire de sécuriser les liens Internet en combinant plusieurs connexions, et si possible en différenciant les technologies (fibre, ADSL, SDSL). Cela vous permettra, en cas de coupure, de pouvoir basculer sur un deuxième réseau sans que cela impacte sérieusement votre activité.
Dans le cas d’une rénovation du SI, il est important de vérifier que ces liens réseaux opérateurs supportent l’installation d’une nouvelle application par exemple. Le débit de ces réseaux doit être capable d’absorber le volume de connexions (c’est-à-dire le nombre d’utilisateurs) qui aura accès à cette nouvelle application. 

 

  1. Mon infrastructure est-elle mise à jour régulièrement ?

Avant de vous lancer dans un projet de rénovation du SI, assurez-vous que votre infrastructure informatique soit bien à jour. En effet, les différents éléments de l’infrastructure nécessitent d’être maintenus et renouvelés régulièrement afin de leur garantir une performance optimale. La maintenance consiste à mettre à jour vos différents logiciels (routeurs, baies de disques, solution anti-virus, serveurs). Ces opérations peuvent être menées par votre prestataire d’infrastructure ou par votre équipe SI interne. Toutefois, d’importantes opérations de mises à jour peuvent s’avérer risquées et peuvent entraîner un arrêt de production. Il sera alors préférable de solliciter votre prestataire infrastructure qui saura être plus réactif en cas de problème.
Il est également nécessaire de disposer de contrats de maintenance sur les matériels critiques (serveurs, baies de disques, pare-feu, logiciels de virtualisation, …). Les modalités d’intervention du contrat de maintenance (délai et plage horaire d’intervention ou de remplacement de pièces) doivent être cohérentes avec le niveau de disponibilité nécessaire du SI de la structure.

 

  1. Combien de temps puis-je me passer de mes outils informatiques ?

Pour connaître le niveau de disponibilité dont vous avez besoin, voici la question à se poser : combien de temps pouvez-vous vous passer de vos outils informatiques ? Ensuite, vérifiez que ce résultat corresponde bien au délai d’intervention proposé par le contrat auquel vous avez souscrit. Si de vos outils informatiques dépend le bon fonctionnement de votre activité (par exemple : des caisses informatiques), il est fortement recommandé d’avoir un second serveur qui pourra prendre la relève du premier en cas d’interruption. On parle ici de continuité des serveurs : si un premier serveur s’arrête, le second prend la relève sans que les utilisateurs s’en aperçoivent grâce à une reconnexion automatique. Ainsi, l’activité de l’entreprise n’est pas impactée par un dysfonctionnement et n’accuse aucune perte sur son chiffre d’affaires. 

 

  1. La capacité de mon infrastructure est-elle suffisante ? 

L’ajout de nouvelles applications nécessite des ressources en termes d’espace de stockage, de puissance des processeurs et de mémoire vive sur vos serveurs. Par exemple, la mise en place d’une gestion électronique de documents va nécessiter des ressources serveurs supplémentaires. Avant de rénover votre SI, interrogez-vous alors sur l’espace de stockage disponible : est-il suffisant ? Dois-je l’augmenter ?
Intéressez-vous ensuite à votre mémoire vive, puisque c’est d’elle dont va dépendre le temps de réponse du système.

 

  1. Le niveau de sécurité de mon infrastructure est-il suffisant ?

En ajoutant de nouvelles applications, vous augmentez le périmètre des données et des opérations dépendantes de votre Système d’Information. Il est donc important d’adapter la sécurité en fonction :

  • de la criticité des opérations métiers dépendantes du SI;
  • de la confidentialité des données stockée.


À noter que, suivant le type d’hébergement retenu (cloud, internalisé ou mixte), les besoins liés à votre infrastructure sont à considérer différemment.

Par exemple, si vos applications sont hébergées en interne, vous allez avant tout vous soucier de la capacité de vos serveurs à héberger une nouvelle application. En revanche, si vos applications sont hébergées en externe, vous allez davantage prêter attention au débit de vos connexions. En effet, le débit de vos liens Internet doit être suffisant pour supporter l’accès à l’application par l’ensemble des utilisateurs.
De manière similaire, dans le cas d’une entreprise multi-sites disposant de serveurs centralisés sur un site, le débit des liens opérateurs doit permettre à l’ensemble des utilisateurs d’accéder à l’application.

Pour toutes ces raisons, l’évolution de l’infrastructure doit être envisagée en fonction des applications qu’elle devra supporter.

De l’infrastructure dépend la réussite de votre projet – cas pratique

Dans le cadre d’une fusion-acquisition de différentes entités, une entreprise évoluant dans le secteur agricole s’est retrouvée confrontée à une problématique de taille : comment partager la connaissance des stocks entre les différents sites ? 

Pour répondre à cet enjeu majeur, des travaux considérables ont dû être menés sur l’infrastructure informatique. Il fallait que celle-ci devienne capable, grâce à des réseaux interconnectés, de partager les données et de permettre aux utilisateurs d’accéder facilement aux différentes ressources.

Dans un premier temps, il était nécessaire d’interconnecter les sites via un réseau privé d’entreprise (réseau MPLS). Une consultation a alors été menée auprès de différents opérateurs. Le déploiement d’un tel réseau nécessite plusieurs mois, notamment si des liaisons de type fibre optique sont à construire.

Il a également fallu modifier le plan d’adressage réseau, c’est-à-dire redéfinir les plages d’adresses réseaux de chaque site et d’appliquer ces modifications. Concrètement, cela permet aux différents équipements (PC, serveurs, copieurs, …) de pouvoir communiquer facilement entre eux, et ce, malgré la distance entre chaque site. 

Enfin, il a été nécessaire de rapprocher ou de fusionner les systèmes d’authentification (Active Directory) qui permettent une identification commune et l’accès aux ressources partagées (répertoires réseaux partagés, …).

Ces modifications, qui concernent l’infrastructure, sont des préalables à l’harmonisation des processus métiers et à la mise en place d’applications partagées entre les sites.

Cela a permis de disposer d’une application de gestion de stocks, utilisée par l’ensemble des dépôts, et qui permet à l’ensemble des utilisateurs, de pouvoir consulter les stocks localisés ou cumulés.

 

À lire également : Comment démarrer la transformation digitale de son entreprise ?

 



Retrouvez tout le dynamisme de Deuzzi sur notre blog

04 72 67 03 55

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer