Les 3 questions que le dirigeant d’entreprise doit se poser sur son Système d’Information

Les 3 questions que le dirigeant d’entreprise doit se poser sur son Système d’Information

A l’ère de la « transformation digitale », les technologies de l’information modifient les processus de production, les interactions avec les clients et les fournisseurs, et même les positionnements marchés.

En tant que dirigeant, c’est à vous de poser les questions essentielles pour que l’informatique devienne un élément clé de votre développement. Voici les 3 questions à vous poser ou à poser à vos collaborateurs.  

1. Mon SI est-il adapté aux besoins de mes utilisateurs ?

Est-ce que le Système d’Information aide efficacement les utilisateurs à remplir leurs différentes missions ? Ou est-ce qu’ils se plaignent régulièrement ? et de quoi ?

Il est important d’interroger les utilisateurs sur les fonctionnalités des logiciels qu’ils utilisent au quotidien

  • Les fonctionnalités sont-elles utiles, nécessaires et suffisantes ?
  • Quels sont les degrés de maîtrise dans l’utilisation pratique des logiciels ?

Parfois les logiciels sont vieillissants et correspondent plus ou moins aux réalités rencontrées par les utilisateurs. On trouve aussi des cas inverses où les logiciels sont plutôt « up to date » mais où les personnes sont en difficulté dans l’utilisation. 

Après les fonctionnalités, considérons l’ergonomie des logiciels :

Les interfaces proposées sont-elles intuitives, fluides, de nature à créer des situations de travail agréables et stimulantes, ou au contraires pénibles et fatigantes ?

Aujourd’hui de nombreux utilisateurs utilisent à titre personnel des smart phones et des tablettes qui présentent des applications aux interfaces soigneusement travaillées. Ils sont nombreux à ne pas admettre que leurs outils de travail n’apportent pas le même confort d’utilisation.

Ensuite intéressons-nous à la disponibilité des logiciels et aux temps de réponses :

  • Y a-t’ il souvent des « plantages » donc des applications indisponibles ?
  • Y a-t’ il des lenteurs pénalisantes dans l’utilisation de certains logiciels ?

 Ce sont deux « pathologies » que l’on rencontre fréquemment. Les indisponibilités récurrentes sont génératrices de stress. Les temps de réponse longs minent le quotidien.

Dans tous les cas où l’informatique ou le Système d’Information ne se révèlent pas adaptée c’est toute l’organisation qui rencontre des dysfonctionnements. Ceux-ci engendrent systématiquement des coûts, parfois clairement visibles, mais aussi souvent cachés, c’est-à-dire sans véritable système de mesure ni de surveillance. Ces derniers ne sont néanmoins pas sans conséquences sur les résultats.

Nous n’avons parlé  jusque-là que des utilisateurs internes.  Mais quand-est-il lorsque les utilisateurs sont des clients ou des fournisseurs, qui interagissent avec l’entreprise via des applications accessibles depuis internet ?

2. Mon Système d’Information est – il stable ?

Est-ce que dans les faits mes ressources informatiques sont disponibles et opérationnelles ou trop fréquemment hors service ?

Un incident informatique est une situation où le service que doit rendre une application n’est plus rendu, ou fortement dégradé :

  • Les incidents sont-ils fréquents ?
  • Sont-ils rapidement résolus ?
  • Quels sont les conséquences des incidents informatiques sur le fonctionnement de l’entreprise ?

La capacité des équipes informatiques internes et/ou des prestataires externes à être réactifs ou non face à des incidents est un indicateur important de stabilité ou d’instabilité.

Les incidents de même nature qui se produisent fréquemment sont des problèmes : 

Les informaticiens internes et les prestataires sont-ils capables de les traiter ?

Le traitement d’un problème consiste à examiner les vraies causes pour amener des solutions durables.

Pour être plus précis, une multitude de domaines sont en relation avec les deux points précédents, et sont donc à prendre en considération pour déterminer le degré de pérennité et de stabilité de son système informatique :

  • La gestion des sauvegardes et les capacités de restauration des données,
  • La sécurité (protection contre les intrusions, les virus, la maturité des utilisateurs sur le sujet, les pratiques du BYOD Bring Your Own Device où les utilisateurs connectent leurs propres matériels au réseau, …),
  • Les compétences des équipes internes,
  • La qualité des prestations externes,
  • La maîtrise des contrats avec les prestataires,
  • Les garanties sur les matériels névralgiques, …

3. Mon SI est-il capable d’évoluer ?

Est-ce que les dernières évolutions ce sont bien déroulées ? Est-ce que je suis serein au moment de lancer un projet lié à l’informatique ? Ou on contraire est-ce que j’hésite et repousse la décision depuis trop longtemps ?

Dans de nombreuses organisations des projets d’évolution informatique sont « en attente », bloqués ou « en perdition » pour les raisons suivantes :

  • Non maîtrise des coûts et des retours sur investissements,
  • Risques techniques mal pris en compte,
  • Défaut de méthode de pilotage,
  • Projets orientés solutions et centrés sur la technologie plutôt que sur des besoins exprimés par les métiers,
  • Difficulté dans la gestion organisationnelle et humaine des changements, …

4. Faire un état des lieux pour passer à l’action

Un état des lieux de type audit de son Système d’Information (intégrant les hommes, les processus, les méthodes) permet de :

  • Disposer d’une vision claire de son Système d’Information.
  • Déterminer les niveaux de services attendus par les utilisateurs.
  • Construire un portefeuille de projets : chaque projet étant explicitement relié à la stratégie de l’entreprise et dimensionné.
  • Fournir un plan d’actions et/ou des scénarios permettant de prendre des décisions.
  • Se projeter avec pragmatisme sur la mise en œuvre des évolutions : comment s’y prendre concrètement, phasage du plan d’actions, points de vigilance.
  • Passer à l’action efficacement.

Toutes ces questions sont légitimes et saines pour un dirigeant. Il s’agit cependant de ne pas les laisser sans réponses. La bonne pratique est donc de faire un état des lieux de son Système d’Information pour avoir une vision globale.

 

 



Retrouvez tout le dynamisme de Deuzzi sur notre blog

04 72 67 03 55

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer