Comment choisir le bon conseil pour réussir la transformation digitale de votre entreprise ?

En tant que dirigeant de PME, vous êtes convaincu que l’avenir de votre entreprise est à la transformation digitale. Vous avez fait le choix de vous faire accompagner mais comment choisir ? Nous proposons ici de donner quelques repères pour faciliter l’analyse et la décision.

 

Sous l’impulsion des technologies numériques, les entreprises se transforment. Les changements impactent la production, les interactions avec l’environnement et notamment les clients. Elles peuvent parfois conduire à des repositionnements sur la chaîne de valeur. Le sujet est vaste et complexe, il comporte des risques et des opportunités. Dans ces conditions, faire appel à un conseil extérieur est une possibilité qu’il convient véritablement d’envisager. Mais comment le choisir ? Que faut-il attendre d’un conseil dans le domaine de la transformation digitale ?

 

Stimuler les collaborateurs pour développer leur créativité

Le premier point qu’il nous parait important de mettre en lumière est qu’aucun prestataire ne peut prétendre détenir la solution à la place de son client. C’est bien à l’entreprise d’inventer sa ou plutôt ses propres évolutions.

Ce que peut faire un prestataire, c’est apporter des méthodes et des outils qui permettront aux équipes de son client de trouver les réponses innovantes aux défis de la transformation digitale.

Notre conviction est qu’il est fondamental de favoriser un maximum d’activités de coopération au sein d’une entreprise pour faire émerger de nouvelles manières de faire.

Les outils que maîtrisera un conseil efficace sont par exemple la formation participative, le diagnostic, l’animation de groupes de travail, l’évaluation socio-économique des options possibles, le transfert de savoir-faire managérial…

Évidemment comme dans toute opération de conseil, il fera bénéficier son client de son expérience et de ce qu’il a appris lors d’autres missions, mais ceci essentiellement sur la mise en œuvre contextuelle des outils précités.

Le prestataire est alors positionné comme guide, pour « faire faire », pour garantir  que les équipes et les personnes impliquées prennent des engagements, et pour les aider à tenir ces engagements. Il fournit le savoir-faire et l’énergie de mise en œuvre. Ce dernier point est particulièrement déterminant, car pour innover et transformer ses métiers il faut de l’énergie.

Un conseil efficace en matière de transformation digitale sait donc stimuler les hommes, créer les conditions de la créativité, et faciliter le passage à l’action. Plus il saura doser son accompagnement à la juste mesure, en réalisant du transfert d’ingénierie adapté, bref en pilotant dans la durée son intervention, plus les résultats obtenus seront significatifs.

 

Être en mesure d’analyser les technologies numériques et de piloter leur mise en œuvre  

Nous avons mis en avant le rôle prédominant des femmes et des hommes qui composent l’entreprise dans le succès des évolutions recherchées.

La technologie est bien évidemment un facteur nécessaire à la réussite de la transformation digitale. Les technologies doivent fonctionner au service des hommes et des solutions qu’ils ont imaginées.

Un prestataire capable également d’analyser les technologies possibles, de formaliser des éléments de choix, et de piloter les déploiements est sans conteste un atout.

 

Les 4  critères majeurs de choix    

En résumé pour choisir le bon conseil qui vous permettra de réussir la transformation digitale de votre organisation, nous suggérons d’attacher une attention particulière aux points suivants :

1) Les outils, méthodes, et processus qui sont proposés sont-ils bien adaptés pour permettre aux équipes d’être créatives et de passer à l’action ?  Le transfert d’ingénierie est-il explicite ?

2) Dans une démarche de transformation digitale, il est illusoire de penser à tout avant de démarrer. Les processus proposés doivent faciliter des aller-retours rapides et organisés entre créativité et expérimentations concrètes.

3) L’entreprise raisonne de plus en plus en termes d’écosystème c’est-à-dire par exemple, que les produits sont de plus en plus construits avec les clients. De même, on attend  une relation de plus en plus porteuse de valeur avec les fournisseurs. Il est intéressant de questionner un éventuel prestataire sur sa capacité à intégrer cette dimension écosystème dans son accompagnement.

4) Enfin, un accompagnement pertinent sur la dimension technologique est-il envisageable dans un deuxième temps ?

 

La transformation digitale est avant tout une aventure humaine. Vous avez maintenant les éléments nécessaires pour analyser différentes propositions et faire le choix du conseil le plus adapté à votre réalité particulière.

 

 



Retrouvez tout le dynamisme de Deuzzi sur notre blog

04 72 67 03 55

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer